Rechercher dans ce blog et pages liées

2016/10/22

Quatuor et Stratégie


Quatuor et Stratégie #1


Selon notre suggestion: il va voir de Truchis, se dit déçu...

Excellente démarche! Il existe enfin des médecins allègeurs:
http://charles-edouard-ma-liberte.blogspot.fr/p/medecins-allegeurs.html
Le 7/7 en trithérapie, suivi d'un 4/7, en trithérapie a des avantages: il est parfaitement maitrisé par Garches (de Truchis) et repose sur une science solide: 0 échecs intrinsèques sur 190 patients! Elle ouvre sur le 1/7: la prise hebdomadaire, qui est géniale sur le plan psychologique.
La Mono de Tivicay ®, pratiquée comme le font certains en 4/7 est un compromis attrayant.
De Truchis te propose une voie où il excelle: Il n'y a pas à être déçu... Si tu veux être déçu, pour de vrai, tu vas chez Molina ! Là, tu vas être servi!

Pour la mono de Tivicay: Katlama (Salpêtrière, Paris), Hocqueloux (Orléans), Lafeuillade (Toulon)


Quatuor ? Pourquoi donc?


L'ANRS nourrit la main pharmaco-industrielle au détriment des patients.
Leibowitch est un opposant déclaré de l'ANRS dès sa création: pourquoi voulez-vous donc que l'ANRS lui fasse un lit de roses ? Ces bisbilles parisiennes sont au détriment des patients!
De grâce, arrêtez!

L'ennemi, vaincu par ICCARRE, revient par la fenêtre: Pour l'ANRS, il convient de limiter de l'effet de souffle qui donne à ICCARRE une victoire de classe atomique.

Un essai est un test d'hypothèse: on surveille les modalités et les conditions d'inclusion. L'hypothèse testée dans ANRS-4D est: Leibowitch a-t-il menti? La réponse c'est non! Donc les résultats d'ICCARRE-2 (94 patients) et ANRS-4D (96 patients légitimes) peuvent être agrégées: 190 patients

Quelle est donc l'hypothèse testée dans Quatuor ?


Au moment où l'ANRS annonce Quatuor, elle voit dans ANRS-4D un essai à 4 échecs. Ces échecs étaient des menteries, on s'en est rendu compte plus tard. 4 échecs qui ne peuvent rien apprendre sur d’éventuels critères d'inclusion (toujours la néfaste influence de la Rouzioux-des-Critères), d'autant que ce sont des 'échecs' sans autre cause que la couardise et la toxicité (qu'on cherche justement à réduire...). 4 pseudo-échecs seulement, comment en faire une analyse? Il en faut plus... Combien ? Bien... 25 ... 25 divisé par 4 % on tombe sur 625.

Vous n'aviez pas trouvé la taille de cet essai : 640 patients, un peu inhabituelle ? 640 ? Pourquoi pas 600 ou 800, non 640...

Donc 640 ... Soit l'arrondi de 25 divisé par le taux d'échecs (qui sont des pseudo-échecs, rappelons-le)

S'il n'y avait eu que 3 échecs (c'est à dire si le virologue-saboteur avait été exclu), l'essai aurait été de 840... La taille de l'essai dépend du taux d'échec présumé (par l'ANRS, ici mal inspirée par les anti-ICCARRE). Ce taux d’échec (qui fut révisé à la baisse) a beaucoup énervé: les anti-ICCARRE anticipaient 5 ou 10.
Ils sont refaits... Donc on refait...

Le taux d'échec intrinsèque est de 0 sur les 96 'vrais' participants de l'ANRS-4D, donc, les 94 de Garches sont valides: 190 patients, 0 échecs: 0 sur 190. Quatuor ce n'est que 3 fois ICCARRE+ANRS-4D. ZERO était le taux observé, peut-être un peu chanceux... Un peu de hasard favorable.

Dans le test d'hypothèse, on teste la négation de ce qui serait favorable (NULL hypothesis), d'où l'inversion dans l'expression: on invalide la négative (je sais... Ce n'est pas simple...)

L'hypothèse principale testée est: le faible taux d'échec dans ANRS-4D est dû au hasard.
Une hypothèse secondaire testée: les INIs ne conviennent pas au 4/7.

Qu'on veuille s'assurer du vrai taux (1 ou 2 %?), soit ... Mais alors qu'on regarde le VRAI taux d’échecs intrinsèques, et qu'on mette fin à la triche et aux magouilles. D'autant que tester une double hypothèse, c'est délicat.

Un des objectifs proclamés est d'ouvrir la procédure au plus grand nombre de patients possible. Bien sûr, on n'en croit pas un mot: l'objectif inavoué est de retarder, limiter l'impact d'ICCARRE.

Comparons, en différentiel les conditions d'inclusion


Comparons, en différentiel les conditions d'inclusion ICCARRE, d'ANRS-4D et Quatuor
ConditionsICCARREANRS-4DQuatuor
CD4 à l'inclusion> 200 > 250 > x (CD4-Quatuor)
adhérence parfaitepré-requisdemandée
(control par dosage)
Quatuor ?
réservoir (ADN proviral)non exigénon exigé?
Nadir (CD4) non exigénon exigé?
Ratio CD4/CD8 non exigénon exigé?
grossesse ? A éviter ?
durée sous molécules en cours > 6 mois 4 mois ?
Névirapine éligible ? Oui Non ?
Issentress eligible ? Oui Non ?
Stribild éligible ? non dispo. Non ?
Triumeq (ou T&T) eligible ? non dispo. non dispo. ?
Bithérapie de Tivicay éligible ? non dispo. non dispo. ?
Monothérapie de Tivicay éligible ? non dispo. non dispo. ?
Eclipse (Temps au rebond)non publié non ?


Dans un prochain billet, nous aborderons d'autres aspects:
- Évitez la triche
- Inclure le maximum de thérapies
- Éviter de déplacer les curseurs
- Oser la transparence
- Le problème de l'inclusion Premium: observation de l'Eclipse

D'ici là: compatissez! Des millions de patients en sur médication inutile, quand des millions n'y ont pas accès, au prix d'un million de mort chaque année!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire