Rechercher dans ce blog et pages liées

2017/06/04

Lanzafame sauve l'honneur



Le lectorat du blog explose: nous avons de nouveaux projets, j'ai besoin d'aide! je cherche des traducteurs et aussi une voix pour faire les podcasts. Quelqu'un pour animer via les réseaux sociaux serait aussi d'une grande aide! Vous aimez ce blog, alors, participez!


Lanzafame sauve l'honneur

Par Charles-Edouard!

A la poursuite des clés de la Liberté:

Effectivement, les CV rapprochées, c'est important, surtout au début... Quant au cas par cas, la question qui vient juste après est quel cas est OK, quel ne l'est pas, pour ne pas amalgamer tout et trouver les clés.... Et là, il faut de la Science! Et des gens qui fassent de la Science!

Le Dr Lanzafame a fait des propositions pas trop ambitieuses, qui ont été reprises à très grande échelle. Oui... d'accord, j'en conviens, ICCARRE aurait du sauver le monde: invention américaine, améliorée par Leibowitch et utilisée... nulle part, hors France (pour l'instant...). Au rythme ANRS, la surmédication et la suicidalité induite ont de beaux jours.

Le rapport Lanzafame est d'une importance scientifique planétaire.

Une analogie, un peu de perspective


Essayons d’être concis et clair: une stratégie peut-être proposée à des gens qui ont déjà eu (maintenance ou secondaire) et/ou a des gens n'ayant jamais rien pris; elle peut aussi être proposée aux symptomatiques et/ou asymptomatiques. Bel exercice de bilan risque/bénéfice.

Juste une analogie
Cardiovasculaire Infection VIH
Essai en Primaire Essai patients naïfs
Essai en secondaire Essai en maintenance
Je prends en analogie un même exercice, d'un autre contexte. La prescription de statines (pour réduire le cholestérol) peut avoir lieu chez un patient, disons asymptomatique, et qui n'en prenait pas avant; et aussi chez un déjà victime d'un accident cardiovasculaire. La première est dite prévention primaire, la seconde, prévention secondaire. J'espère qu'on voit bien le parallèle.

BigPharma promeut la (futile) primaire! Cochrane et Prescrire disent, en gros, la prévention primaire est futile, et que, finalement, peut-être, la prévention secondaire pourrait être utile...

L'excellentissime Dr de Lorgeril (le régime méditerranéen...) nous déniaise, ici, dans son blog: OK pour faire un distingo entre l'essai en 'primaire' et l'essai en 'secondaire', beaucoup plus facile à réaliser, puisque vous avez les patients. Et surtout, le nouvel infarctus y est fréquent (souvent on repasse à la casserole). Moins de patients, plus de données. Facile...

Néanmoins, explique de Lorgeril, il n'y a pas lieu de faire le distinguo entre prévention primaire et prévention secondaire: c'est futile en primaire et c'est tout aussi futile en secondaire... Pourquoi? Parce que le mécanisme sous-jacent est identique.

Voilà où je voulais en venir... Pas de différence à faire entre l'un et l'autre, puisque le mécanisme est identique. Voilà... Je reviens à notre sujet... Si le mécanisme sous-jacent est identique, alors on devrait avoir une lecture cohérente entre l'attaque et la maintenance: ce n'est pas le cas!

Mécanisme unique Mécanismes différents
Cardio (statine) Infection VIH Mono-DTG
Prévention
Primaire
Prévention
Secondaire
Initiation
(Naïfs)
Maintenance
sélectionnée
Maintenance
aveugle
         

On tente la maintenance en Mono-Tivicay ® chez des patients sans problèmes (pas d'échecs, pas d'inobservance, etc... pas trop risqué), sans discerner (pas de règle comme le Talon d'Achille). C'est DOMONO, qui ne marche pas très bien. C'est BMM+P qui ne marche pas trop bien, sauf à appliquer un algorithme de sélection (Talon d'Achille). La 'logique' dans la tête est: si on ne peut pas l'envisager en maintenance 'banale', comment la considérer en initiation?

BigPharma exulte: Adios mono-Tivicay® en maintenance et, à fortiori, en initiation!


Ça parait 'logique'... Plié... On n'y revient pas... Oui... Bon... Ça, c'est 'Si le mécanisme est identique'... Si le mécanisme est identique. Un gros 'si'...

Les observations Lanzafame (initiation) et DOMONO (maintenance) sont à petite échelle, donc prudence. Mais bon... Si cela marche en initiation aveugle et pas en maintenance (aveugle), c'est que le mécanisme joue un rôle inattendu, à éclaircir, à formaliser et à utiliser à bon escient, pour une maintenance 'sans échec'. Talon d'Achille? autre chose? Affaire à suivre...

On ne peut pas penser la biologie sans Darwin... Sur un territoire, une montagne, non cartographié, inexploré, que vous arriviez par le Nord ou par le Sud, ce n'est pas pareil!

Et le bénéfice pour les patients non plus.Ouf.. J'espère qu'on a compris le tableau! Le débat, un temps escamoté, est relancé: la Mono-Tivicay® suffit-elle au patient naïf?

C'est crucial. Bah... La prétentieuse virologie parisienne (un peu graissée, peut-être) est à la ramasse. Les Kadors de Garches ne sont pas sur le coup. Or, il y va de la Science.

Vous notez que Lanzafame a pris uniquement la voie ATTAQUE, mais pas la voie MAINTENANCE, contrairement aux autres, c'est son génie! Et qui a le moins d'échecs? Vous dites ?

Lanzafame sauve aussi le monde...


Lanzafame sauve l'honneur de la Médecine. Il sauve aussi le monde (voir prochain billet)... Et on abordera l'aspect éthique: il va y avoir du sport!

Bon Week-end, Bonne Bourre, No-Kapot si <1000, et suggérez la PreP, à l'occasion

Les commentaires


Samy 12 Juin 2016




Le lectorat du blog explose: nous avons de nouveaux projets, j'ai besoin d'aide! je cherche des traducteurs et aussi une voix pour faire les podcasts. Quelqu'un pour animer via les réseaux sociaux serait aussi d'une grande aide! Vous aimez ce blog, alors, participez!


1 commentaire:

  1. L'exemple de la monothérapie Tivicay(tm), c'est qu'il y a un seul risque: chez les personnes qui ont été traités par les anciens INIs avant. Donc avant de crier que la mono ne fonctionne pas il faut se renseigner, la mono fonctionne en général,et le dolutégravir est l'ARV le plus puissant et ayant la plus forte barrière génétique, elle fonctionne chez de nombreuses personnes dans mon service (Pr Katlama) et je l'ai prise de moi même pendant 6 mois mais j'ai préféré changer pour le Truvada(tm) avec 4 prises par semaine.
    J'encourage à lire:

    http://charles-edouard-ma-liberte.blogspot.fr/2016/06/cest-achille-idiot.html

    Il faut individualiser le traitement,les cas de réussite sont plus fréquent que les échecs et quand on se concentre bien sur les échecs on voit que ça aurait pu être évitable. C'est pour ça qu'avant l'allègement le médecin regarde l'historique ...

    Beaucoup sont sous-informés et en ont peur alors qu'ils pourraient y avoir accès. Quand je vois tous ces gens qui se plaignent de plein d'effets secondaires et qui sont traités depuis 10,15 ans en tri quotidienne...

    RépondreSupprimer