Rechercher dans ce blog et pages liées

2017/09/23

Hit-Parade des traitements 2017

Hit-Parade des traitements 2017

Hit-Parade des traitements 2017

Par Charles-Edouard!



Ben ça... Ma grand-mère aurait dit "Cancer assuré!". T'inquiètes Mémé, maintenant on a un truc nouveau: Alzheimer... Mon bon vieux médecin, conscient de la sur-médication, disait toujours: "on voudrait bien leur en retirer mais lequel"?
Mon expérience était en train de prendre ce chemin-là... Pourquoi dire "l'allègement thérapeutique ne me concerne pas" ? On a envie de dire: bien au contraire!


Mon Hit-Parade 2017


On trouve divers classements de médocs (ex. Morlat). L'un des plus (im)pertinent est le classement espagnol.
Le notre n'est pas une recommandation, il est fait exclusivement dans une perspective de rémission entretenue: le 1/7 (au moins...). Ce sont, tout au plus, des considérations à avoir en tête lors du choix que le toubib et la patiente font de concert. D'autant que le génotype (obligatoire en France), peut limiter les options... L'exploration ICCARRIENNE invalide les traitements à base d'IP ou d'Isentress®, dès le 3/7. A l'évidence, il y a des voies plus simples que d'autres pour atteindre le 1/7, et bénéficier de l'éclairage de nos prédécesseurs, n'en déplaise à la pègre médico-pharmaceutique.

 Les classiques (cf. brevet) 
 1 INNTI  + 2 INTI  pour le 1/7, on ajoutera, à 2/7  commentaires 
 Efavirenz  TDF + F-3TC  Abacavir (Ziagen®)ou Videx®  C'est Atripla®
 ABC + 3TC  TDF ou TAF (Viread®) ou Videx®  
 Nevirapine  TDF/F-3TC  Abacavir (Ziagen®) ou Videx® voir ci-dessous
 ABC + 3TC  TDF ou TAF (Viread®) ou Videx® 
 La modernité  (l'usage en 1/7 est en cours d'exploration) 
 1 INI/INNTI  + 2 INTI  pour le 1/7, on ajoutera, à 2/7  commentaires 
 Dolutegravir  TDF/F-3TC  rien ?
 ABC + 3TC  rien ?  C'est Triumeq®
 Rilpivirine  TDF + F-3TC  Abacavir (Ziagen®) ou Videx®  C'est Eviplera® 
voir ci-dessous
 ABC + 3TC  TDF ou TAF (Viread®) ou Videx® 


A éviter, en vue de la rémission partielle:


Dans la perspective qui est la notre, avec le toubib pour éviter: les IP (Kaletra®, Prezista®, Reyataz®) et les 'vieux' INIs: Isentress ®, Stribild®/Genvoya ®)

Cas particulier Nevirapine


Le groupe 'd'experts autoproclamés' (on n'a pas dit experts indépendants...) ont zappé NVP (document EACS). Ils ont aussi zappé la déclaration de conflits d’intérêts (bah... Oui, tant qu'à faire...)
NVP a des limitations à l'initiation et sort, petit à petit, des recommandations générales. Par contre, en utilisation de maintenance, il n'y a pas ces limitations. Reste à s'assurer qu'on n'a pas de réaction allergique, mais ça, c'est comme pour tout. C'est la molécule favorite de Leibowitch pour son brevet et le chemin vers la rémission relative (le 1/7). On bascule sur NVP en utilisant le NVP-switch-kit. Comme le chemin vers 1/7, en utilisant RPV (voire DTG), n'est pas balisé, on peut vouloir revenir à l'orthodoxie ICCARRIENNE. En mode switch, il n'y a pas de contre-indication démontrée. En une seule prise, il est génériqué. Pas de congrès médical aux Antilles...

Cas particulier Rilpivirine (Edurant® / Eviplera ®)


C'est très en vogue et a très bien fonctionné en 4/7 (essai ANRS-4D); au délà, il n'a pas été exploré. Pour revenir dans les sentiers balisés, on pourra basculer sur NVP, à l'aide du NVP-Switch-kit ou attendre un bien hypothétique essai en 3/7.

Cas particulier Raltegravir (Isentress®) Elvitegravir (Stribild®/Genvoya®)


La HAS a dit et redit la faible barrière génétique d'Elvitegravir. Dans ICCARRE-1, Raltegravir 'saute' à 3/7. Alors, avec ça, si vous pensez aller en toute tranquillité vers le 1/7, faudra expliquer! De plus, le seul usage de RAL ou EVG crée un sur-risque, identifié, connu et publié, pour DTG en mode réduit (Mono-DTG, voire, par extension, Bi-DTG et DTG/x en X/7): c'est le Talon d'Achille (du Pr. Katlama). Là, vous avez la totale, pour, dans une perspective 1/7, mettre en alerte! Leur présence en tête de recommandations, non justiciables, ouvertes aux abus, en dit long. On peut rattraper le coup, avant d'envisager le 3/7, mais peut être pas avec Dolutegravir. C'est quand même très limitatif!

Cas particulier des Inhibiteurs de Protéase (Kaletra®, Prezista®, Reyataz®)


Dans ICCARRE-1, les IP associés à 2 INTI 'sautent' à 3/7...Donc ce n'est pas top pour avancer vers 1/7. Non? Si on peut, on peut revenir dans l'orthodoxie ICCARRIENNE par substitution par un INNTI, et alors, pourquoi ne pas l'avoir fait d'entrée de jeu? En alternative (prospective) on notera que la combinaison de Tivicay ® (DTG) avec Prezista® ou Reyataz® est en cours d'exploration, dans une perspective x/7 (voir ici).

Cas particulier Videx ®


Prevoyez du stock! Il n'est déjà plus disponible en Suisse...

Les conseillers ne sont pas les payeurs!


Méfiez vous comme de la peste de ces 'recommandations' émises par des 'autorités' qui n'en sont pas et qui sont soustraites aux ires de la Justice et de la démocratie (l'Europe, c'est malheureusement devenu aussi cela...). Les recommandations de l'EACS sont irresponsables, au sens où personne n'en n'assume la responsabilité morale, sanitaire ou juridique: c'est à la médecine ce qu'un publi-reportage est au journalisme.

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser!

bon Week end, bonne bourre et pas trop de médocs ... Hein?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire