Rechercher dans ce blog et pages liées

2018/05/12

10 fois la dose!



Isentress HD®: 10 fois la dose!

Par Charles-Edouard!

Isentress HD®, surmédication programmée: 10 fois la dose!


Avec une stratégie 1/2 cachet, la patiente réduit de 2 et s'émerveille! Au lieu d'une dose massive, elle prend une 1/2 dose... massive! Comment juger d'une réduction sans savoir de combien on s'est fait avoir? Les études de phase 2 devraient nous éclairer... Pas du tout. Parfois pas publiées (ex. Efavirenz), elles sont systématiquement ignorées par le fabricant et les 'autorités': on retient toujours la dose maximale: je ne connais pas d'exception. Voilà comment on a 600 mg d'EFV, 600 d'ABC ou 50 de DTG: les essais montrent que c'est trop, mais on s'assoie dessus! A quoi bon faire des essais !!! A quoi servent les 'autorités' si ce n'est de chambre d'enregistrement.

La première surmédication est l'Extension Abusive d'Indication; on y reviendra... Une autre est de ne pas différencier attaque et maintenance. Citons l'ICCARRoPhobie, la MonoPhobie ou la DemiPhobie.

L'arrivée d'Isentress HD ® va révéler une spectaculaire augmentation de dose au seul profit d'une stratégie mercantile. Nous disons 10 fois la dose, et allons en faire la démonstration.

Avant la commercialisation d'Isentress HD à 1200 mg (sic), on anticipait une baisse de la dose.

Le marketing va profiter d'une possible baisse, en 2 fois par jour, pour décupler la dose afin de faire une prise en 1 par jour. La reformulation de Raltegravir en r-RAL montre un triplement (au moins) de la dose; les trop discrets essais pharmacocinétiques montrent que la dose est au moins 5 fois supérieure. Enfin, l'erreur méthodologique, à la Levothirox®, montre que ce facteur, d'au moins 5, sera de 10, en pratique. Et tout le monde n'y verra que du feu. Votre foie, lui, en fera les frais!

r-RAL : la preuve par Dutrebis®


RALTEGRAVIR pose un problème majeur de biodisponibilité, discuté ici. En maintenance, il y a 3 modes de prise: à la Merck (1 cachet 2 fois par jour), à l'allemande (2, 1 fois / jour), à l'italienne (croquer 2 cachets, 1 fois / jour). Le comprimé se délite mal dans l'estomac, sa seule opportunité de passer dans le sang, Puis passe dans l’intestin, ni vu ni connu, c'est comme si vous n'aviez rien pris! Si, disons, une prise sur 2 est ratée, et bien prenons 2 doses... Et à l’évidence, pas au même moment. C'est tout de même le même estomac... Alors pour sécuriser, on va monter fortement la dose, sans tenir compte de ce que la phase 2 validait le 100 mg!

Les galénistes de Merck vont savoir améliorer la biodisponibilité: ils n'en diront rien, ou plutôt, ils ne le mettront pas sur le marché... Français. Pour maquiller leur feinte innocence, ils font un combiné RAL/3TC. La Lamivudine à 150 mg et le RAL à... 300 mg, au lieu de 400: Dutrebis®, approuvé par la FDA et l'EMA. Non ?!! Si!!!

Merck fait la simple démonstration d'une biodisponibilité meilleure. Pas d'essai clinique, trop couteux: la collecte de données là où Dutrebis® aura été distribué pourra suffire au fabricant.

La Lamivudine est libre de droit, la dose de RAL est diminuée de 25%, donc, logiquement, sa mise sur le marché aurait été un manque à gagner pour Merck. Merck ne le commercialise donc pas et les associations de patients, sous perfusion, ne le réclament même pas!

r-RAL : le RALTEGRAVIR reformulé, meilleur, pas commercialisé...


La dose officiellement réduite, on va substituer 3TC par r-RAL, et faire avec le seul r-RAL.

L'opportunité est très belle: puisqu'on peut réduire la dose, assurer une meilleure biodisponibilité, on tout ramener à une dose unique quotidienne (QD), on espère défendre ses positions sur le marché, et, pour ce faire on va... monter la dose!

r-RAL : la preuve pharmacocinétique


Pour une concentration, juste avant la nouvelle prise, équivalente à l'ancienne, il faut monter la dose: elle est prise en une seule fois. Pour cause de demi-vie (6-9 heures), il faut donc multiplier par... 4. Par rapport à 400 mg (BID), il aurait fallu faire 4 x 400 soit 1600 mg (beurk...), au bout de 6 heures, il en reste l'équivalent de 800, et au bout de 12h, l'équivalent de 400 mg, c'est à dire ce qu'on avait avant... Tout va bien!
Sur le papier, 1600 mg c'est indigeste... Mais là, puisqu'on sait faire avec r-RAL (300 mg) ce qui était fait avec RAL (400 mg), alors seuls 1200 mg sont nécessaires. C'est beurk... Mais en 2 cachets de 600 mg, cela devient jouable. En prenant 1200 mg on ne se rend pas compte de ce que c'est comme de prendre 1600 mg de la formule précédente.

Évidement à 1200 mg de r-RAL, la patiente se prend un méchant boost: la concentration au pic va être 4 fois supérieure! 4 fois ! 4 fois ? Non, Charles-Edouard, tu oublies qu'on a amélioré la biodisponibilité de 25 %, donc ton pic va être non pas 4 fois plus haut mais 5!

Oh le vilain calcul! Allons voir in vivo. Merck l'a publié: étude multi dose des formulations de Raltégravir.

A première vue, le pic avec r-RAL semble légèrement supérieur à celui avec RAL. Il faut se méfier! C'est une échelle LOG! Donc le pic r-RAL est 5 fois celui de RAL!!!

r-RAL: 5 fois le pic !? Non... au moins 10!


Imagine si on multipliait par 5 le pic d'Efavirenz... C'est la dépression/suicide assuré: une surmortalité qui se verrait (et encore... on la cacherait bien...). Eh bien... Si on augmentait le pic d'EFV, on aurait les crétins habituels nous raconter, ce qu'ils font déjà, qu'il faut prendre à jeun, ou le soir ou 2 heures avant de se coucher, ou de changer de crémerie, etc...

A 5 fois le pic, on a compris le topo! Mais 10 fois ?! Ça vient d'où ? D'où tiens-tu cela ? 5, je vois... mais pas 10...

Patiente un peu, mon petit lapin... 5 c'est bien ce que tu auras vu... Parce qu'on te l'a habilement maquillé ainsi... Tu as vu, mais pas tout vu...

Pour bien voir, suivons de près le scandale du Levothyrox® (Merck, encore), que fabricant, cliniciens et 'autorités' (et la 'ministre' Buzyn) auront nié en bloc. Les uns sont habiles, les autres crétins crédules. Allons, les 'astuces' marketing, ça fatigue, on verra la prochaine fois... Prenez de l'avance et lisez le Dr Dupagne vraiment bio équivalent #1? et #2.

Dans l'actualité


- Extension Abusive d'Indication: Hypothyroïdie: certaines personnes traitées à tort. 3 millions prennent le Levothyrox®: une aberration absolue... On s'en étonne seulement maintenant ???

- Exercice imbécile de la médecine, l'homéopathie: nouvelles plaintes. La défense de ces charlatans? Poursuivre en non-confraternité. Qu'on tranche donc enfin sur le fond !

- Abacavir innocenté par ses contempteurs, malgré eux. Ils avancèrent camouflés, armés de poudre aux yeux, et la manoeuvre fut déjouée. Pour la patiente française, il n'y a pas de sur risque cardiovasculaire et l'hypothèse d'un mécanisme prend l'eau de partout. On y reviendra...

Le génie français


Il semblerait que la recherche française fasse des découvertes fondamentales:
- Descourt / Benkirane et leur marqueur du réservoir: CD32a is a marker of a CD4 T-cell HIV reservoir
- Delelis avec sa mutation 3'PPT
- Estaquier, interviewé ici, et son travail publié : L'anti-caspase Q-VD-OPH empêche la progression vers le SIDA chez des macaques



N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

bon Week end, bonne bourre et pas trop de médocs ... Hein?

2018/05/06

Bonheur retrouvé



Le bonheur retrouvé

Par Charles-Edouard!

En voici un qui a presque tout compris (enfin... il découvre..):

- 3 stratégies sont en concurrence: Mono-DTG, ICCARRE ou 1/2 cachet

- les virologues trahissent la confiance de ceux qui font leur coming-out allégeur. Toujours!

Les 'conseilleurs' (stipendiés) qui invitent à faire confiance te trompent, systématiquement. Le VIH crée une relation de pouvoir asymétrique. Ne soit pas naïf... C'est le toubib qui écrit l’ordonnance. Reprendre de l'autonomie? La clé c'est le stock ! On le construit, sans rien dire. Mono-DTG = pas de stock mais ICCARRE ou 1/2 cachet, si! Ainsi, la toubib te rend service et tu peux, à terme, constituer ton stock et reprendre ta liberté: ICCARRE (ou 1/2 cachet), en mode autonome, permet de lutter contre l'ICCARRoPhobie. Vive l'ICCARRE-Libre!


Témoignage d'un bonheur retrouvé



Merci de ces nouvelles! Dybyl et Faucy sont les précurseurs du x/7. En ne poursuivant pas, ils se sont assuré une carrière (directeur du fonds mondial et du NIH, respectivement). Avoir le doigt sur le bouton atomique permet de négocier tout ce qu'on veut. Demande à Kim Jun Un!

Quatuor et Jour de Libération


Truchis ou pas Truchis, ICCARRE x/7 est une évolution Darwinienne inéluctable...
En 4/7, le jour de Libération est le vendredi 27 juillet! En 2/7, c'était le samedi 14 avril! A compter de ce jour vous n'êtes plus l'esclave obligé de Gilead, ViiV, et leurs complices.

Il reste 240 jours avant l'annonce du succès de Quatuor phase I: les 320 premiers patients ont déjà passé 4 mois sans un seul échec annoncé! On tient le bon bout! Avec ou sans Truchis! J'ai mis un compte à rebours en haut à droite.

Vers l'obligation de traitement


Laurent Wauquiez veut rendre la castration chimique obligatoire pour ... !!! Il n'y a pas longtemps, on castrait chimiquement... les homosexuels (cf Turing) et ce malgré le code de Nuremberg. Ça donne à réfléchir, n'est-ce pas ?

Judiciarisation


L'arrêt de commercialisation de Videx® par BMS va mettre une centaine de patients, en succès thérapeutique, dans une impasse! L'ANSM vous a trompé en annonçant un générique, les associations de Seronegs, faisant figure d'association de patients n'en disent pas mot. Seul recours: la Justice. Alors ça y va des préparatifs à cette fin: mise en demeure, avocats, etc.

Dans l'actualité


- Prix du paquet de cigarettes : les fabricants ne veulent pas "tuer la poule aux œufs d'or"

- MK-8591, un NRTTI (pas un NNRTI...) pourrait permettre la prise hebdomadaire commerciale; c'est à dire en ajoutant l’éclipse, le 1/15!

- Une idée brillante vient d’apparaitre sur les téléscripteurs: Juluca ® + Descovy ® en 1/7. 2 petites pilules en prise hebdomadaire. Ça sent le bon plan! On y reviendra...

- On pourrait reformuler Efavirenz pour doser à 100 mg

Le génie français


Je vous mets un échange entre Garches et un machin, le TRT-5, dont l'utilité m'échappe... Génie (?!) français...
- Les questions initiales
- les réponses fournies par Garches

Retrouvez Jean Marais, si juste quand il dit: A ce propos, ne trouvez-vous pas bizarre que tout le monde cherche à être beau physiquement, alors qu'il est à la portée de n'importe qui d'être beau moralement et que personne n'en fait l’exercice (sur Youtube, à la minute 1:40)

Autre version de la Fugue de C. Franck: Latry, à l'orgue.

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

97% des patients en surmédication, 22 millions sans traitements... Arrêtons ce scandale!

2018/05/01

Choke and Mute #2




Choke and Mute #2

Par Charles-Edouard!

Voici le joli moi de Mai. Hommage à Cora Vaucaire...


J´aimerai toujours le temps des cerises, et le souvenir que je garde au cœur

Vers un nouvelle Equation de l'Eclipse


Nous avions vu dans le billet précédent comment l'équation de l'Eclipse, de base, répond bien de phénomènes connus. L'histoire nous montre qu'une nouvelle théorie émerge par réfutation des anciennes: la théorie universelle de la gravité (Newton) est une réfutation de Descartes, La théorie de l'Evolution (Darwin) une réfutation de William Paley, la théorie de la relativité (Einstein) une réfutation de Newton. Einstein qui fit 2 théories sur le même sujet...

La stratégie "Shock-and-Kill" se comprend très bien à la lecture de notre Equation de base. Seulement voilà, on a déjà une bonne quinzaine d'années à essayer le Shock-and-Kill et on n'y arrive pas! Quand quelque chose ne marche pas, on peut partir sur l'idée que cela ne marche pas parce qu'on n'y est pas allé assez fort, qu'il en faut plus! L'Europe ne marche pas, c'est parce qu'il n'y en a pas assez! AZT ne marche pas: on monte la dose! On connait la rengaine. "La folie c'est de répéter les mêmes erreurs en espérant des résultats différents" (article amusant à ce sujet)

ICCARRE 1/7 (voire 1/15) marche, sans théorie: compétence sans compréhension. Notre objectif va donc être d'améliorer l’Équation de l'Eclipse, de sorte à rendre compte d'ICCARRE.

Nouvelle Équation avec distribution épigénétique


L’Équation de base ne rend pas compte d’ICCARRE ni de l’attrition du réservoir par incorporation de mutants R263K, dû à DTG (manip de laboratoire Mesplède).

On introduit une variable supplémentaire rendant compte de la disponibilité épigénétique à contribuer plus ou moins promptement au rebond. En deçà d’un certain niveau d’activité, les CD4, infectés, latents, sont considérés comme des contributeurs potentiels indépendants les uns des autres. Une fois que la réplication reprend, le tout s’emballe, dans une réaction en chaine, explosive. Le système entre en phase 3 (explosive) et on sort du domaine de validité de l’Équation. Le terme introduit est nommé EpigénéDist. Epigéné parce que c’est épigénétique par nature, Dist parce que c’est une distribution.

Lorsqu’elle est mesurée de façon répétitive, chez un même patient, par interruptions analytiques successives, l’éclipse est sensiblement toujours la même.

EpigénéDist: une distribution de promptitude


EpigénéDist. rend compte d’une distribution de promptitude à amorcer le rebond viral. S’il est sous la forme, par exemple, d’une fonction de distribution, on va obtenir une distribution de durée de l’Eclipse, alors qu’elle est plutôt une constante. EpigénéDist est donc plutôt probablement une moyenne arithmétique, géométrique ou d’un moment supérieur. EpigénéDist n’est pas une fonction de distribution à proprement parler, mais la représentation synthétique de cette diversité. La distribution sous-jacente est un aléa de promptitude au rebond, stochastique. (Un processus stochastique est une fonction aléatoire, son argument est le temps, au déroulement irréversible et inéluctable).

La proposition qu’on puisse allonger l’éclipse, par introduction de mutants à fitness réduite, par exemple R236K par DTG, existe par ailleurs, sur le papier et en tube à essai.

Concurremment, il est prouvé (ICCARRE) qu’on peut proposer une réduction progressive du nombre de prise, ouvrant ainsi la durée de non-prise de 3 à 4 jours, puis à 5 ou 6. EpigénéDist est une durée. Plus elle est longue plus l’Eclipse est longue : elle est donc au numérateur

La nouvelle équation permet de rendre de compte de l’ouverture de l’Eclipse par des méthodes progressives visant à éliminer les provirus les plus prompts à amorcer une réplication.


Charles-Edouard: Le Livre!


La prise en otage systématique des séropositifs immunocompétents par des séronegs militants et stipendiés mérite une réponse forte. Il nous en prendra 1 à 2 ans... Le projet "Charles-Edouard: Le Livre!" est lancé... Le livre sera gratuit et disponible sur Internet. C'est du work in progress... Comme d'habitude...

Pour l'instant, il y a déjà une page!.

Vers l'obligation de traitement


Voici qui va inciter à entrer dans le traitement: le droit à l'oubli va s'ouvrir aux séropositifs. Il faut bien comprendre 2 choses: Il est dans l’intérêt objectif des associations de Séronegs de rendre le traitement 'obligatoire' et que les associations 'de patients' ne sont plus dirigées par des Séropositifs. Voilà, le monde redevient intelligible. Que vont faire les patients 'Contrôleurs d’Élite" ? Ou les immunocompétents-sans-traitement ? Le droit des uns mène à l'obligation des autres... Restez à l'écoute, vous n'êtes pas à l’abri de surprises!

Dans l'actualité


- Videx, prescrit comme 4 ième molécule, c'est fini ? Ben ça alors! Dur pour ceux qui ne supportent ni Abacavir ni Tenofovir. Les crétins anti-ICCARRE ont gagné cette manche. Il vous faudra allez le chercher loin (ex. Croix Rouge en Thaïlande) ou lui substituer ABC (le plus probablement) ou TDF. Moi, je n'ai jamais utilisé Videx, j'avais prévenu mes lecteurs!... On peut peut-être aussi remplacer par DTG, si l'expérience, une fois encore, vient contredire la pharmacocinétique, aujourd'hui démonétisée... Ah! Il est loin le temps où Act-Up revendiquait! (voir la vidéo!)

- ActupParis: la direction s'est fait débarquée par ... les militants... Il est vrai qu'Act-Up-Paris avait admis ne pas pouvoir face au désengagement financier de ... Gilead, qui était de 45.000 Euros!

- L'ANRS a publié sur les effets d’un inhibiteur de caspase. L'article scientifique est ici.

Le génie français


Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d´amour
Évitez les belles


Les fans de Miyazaki aimeront cette version dans Porco Rosso (youtube)

Voir l'excellente vidéo de l'excellent Dr Rahbi: Manipulation des chiffres et des médecins

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

bon Week end, bonne bourre et pas trop de médocs ... Hein?

2018/04/21

Choke and Mute #1



Choke and Mute: Remission ICCARRienne

Par Charles-Edouard!

Condensé du vu sur le blog du Dr Christian Lehmann:


Bien dit! Dès 2002, le Dr M. Girard avait prédit l'obligation vaccinale étendue... Aujourd'hui tout se met en place pour l'obligation de surmédication...

CHOKE-and-MUTE: nouvelle approche de la rémission


Le CHOKE-and-MUTE est une nouvelle approche de la rémission, déjà cliniquement éprouvée. On travaille à sa modélisation expérimentale...

Sommaire:
- Équation de L’Eclipse
- Nouvelle Équation avec distribution épigénétique
- Modélisation stochastique et mécanisme du Choke-and-Mute
- Comparaison entre stratégies de rémission (cure)
- Pourquoi une théorie est nécessaire
- Pourquoi un travail de recherche fondamental est nécessaire


L’Eclipse: tant de fois observée


Chez la patiente supprimée et stable, la reprise de l’activité virale est différée. Le rebond est nul au départ, puis s’enclenche, enfin explose jusqu’à retrouver des niveaux similaires au Zénith hors traitement. L’image d’une éclipse totale du Soleil par la Lune est pertinente, à ceci près que la phase non linéaire de l’explosion virale est exponentielle (limitée)

Dans la stratégie Choke-and-Mute (ICCARRE), on maintient l’infra détectabilité : seules les 2 premières phases nous intéressent (ligne rouge ci-dessus)

Équation de L’Eclipse


Pour rendre compte des 2 phases (persistance pharmaceutique et décollage), on formalise une équation à 2 composantes. Nous l'avions décrite ici et exposé sa forme simplifiée:

Équation de L’Eclipse et pharmacocinétique


ICCARRE eclipse equation vih cure allègement
Elle rend bien compte de phénomène connus. En premier lieu, la pharmacocinétique… On annonce l'arrivée de N/NRTI à longue durée de vie: Elsufavirine, déjà approuvée en Russie et un autre par Merck: MK-8591 (EFdA) (pour comparer aux autres nouveautés). Les fabricants vont, de toutes façons, se pencher sur la prise hebdomadaire et contrer l'arrivée des injectables. Nous savons, dès aujourd'hui, faire la prise hebdomadaire. Demain, il y aura multitude d'options commerciales

Équation de L’Eclipse et contrôleurs d’Elite


ICCARRE eclipse equation vih cure allègement

L’équation rend aussi bien compte des contrôleurs et contrôleurs d’Elite, chez qui l'éclipse est infinie ou très longue...


Équation de L’Eclipse et provirus non-compétents


ICCARRE eclipse equation vih cure allègement junk DNA
L'Équation de L’Eclipse rend bien compte de l’intégration de provirus non-ou-peu-compétents (en particulier de unspliced vs multipliced RNA, ce qui pourrait rendre compte du succès particulier attribué à la Névirapine)

C'est un peu analogue (mais pas tout à fait) à la proposition Wainberg, de remplacer le virus par un mutant R263K, beaucoup moins disponible.

Équation de L’Eclipse et patient de Berlin


ICCARRE eclipse equation vih cure allègement patient Berlin
Quand la susceptibilité est nulle, l’éclipse devient infinie: c'est le cas dans la guérison du patient de Berlin; c'est la stratégie des inhibiteurs de CCR5. Probablement une des pistes sérieuses pour la rémission statique (sans maintenance épisodique)

Équation de L’Eclipse et contrôle prolongé


ICCARRE eclipse equation vih cure allègement viscontis
Le contrôle prolongé existe, il est documenté chez à 2-3 % de patients longuement traités. Si on part à leur recherche, on les trouve... Si, si... on un reviendra un jour... C'est aussi possible chez des (des, et non pas les) patients à très faibles réservoir. Par exemple le patient de Toronto, dit aussi patient de CHUN et les rares Viscontis. Le même CHUN qui, à contrario, a montré qu'un réservoir très faible ne suffisait pas à permettre une trêve suffisante. Ce terme est probablement conditionné à autre chose... Mais quoi ?

Nouvelle Équation avec distribution épigénétique


L’Équation de base est très utile. Pour rendre compte d’ICCARRE ou de l’attrition du réservoir par incorporation de mutants R263K, dû à DTG (manip de laboratoire Mesplède), il faut la faire vivre.

Il nous faut donc compléter notre équation de base, ce que nous ferons une prochaine fois...


Judiciarisation pour contrer l'obligation de traitement


Notre façon de voir va entrer en collision avec un objectif nouveau de la pègre médico-pharmaceutique: l'obligation de traitement.

- au chapitre Morlat-vous-trompe, vous pouvez ajouter une erreur documentée, d'un facteur 4 (au moins!) sur la concentration-seuil de Névirapine. On y reviendra...

Dans l'actualité


- la dépression pharmaco-induite est une lésion au cerveau, pas une simple humeur passagère. HAND aussi: Aberrant occipital dynamics differentiate HIV-infected patients with and without cognitive impairment

- le Dr Asperger était eugéniste... Bon... Qui ne l'était pas alors? Vous allez voir comment l'hystérie du traiter-tous va briser et emporter le code Nuremberg...

- commentaire surprenant d'A. Faucy sur l'utilité d'un vaccin à efficacité faible. Ce mec est un Kador, nous dit-on: il a effectivement lancé, puis enterré, le cycle court... Vaccin peu efficace = création/fixation de nouveaux mutants!! Bravo!!!

Le génie français


C'est l'année Debussy... Je vous propose donc une pause-César-Franck, avec Lugansky (Prelude, Fugue & variation), les puristes seront touchés par E. Power Biggs à l'orgue. Il y a tant d'adaptations. Celle-ci, au saxo, est touchante...

Profitez aussi de S. Rodriguez (Rachmaninoff) avant que cela ne disparaisse... Merci à

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

97% des patients en surmédication, 22 millions sans traitements... Arrêtons ce scandale!



2018/04/15

ICCARRE à Moscou




ICCARRE à Moscou

Par Charles-Edouard!


ICCARRE-Le-Grand chez les Tsars


Après le succès qu'aura été la présence, remarquée (puisque ignorée par la pègre médico-pharmaceutique), du 4/7 à IAS-2017, ICCARRE est annoncé à VI International Eastern Europe and Central Asia AIDS Conference 2018, à Moscou.
Ça sonne un peu comme Tintin au pays des Soviets... Vous n'y serez pas, moi non plus... Voici donc en avant-première exclusive (la maison ne recule devant aucun sacrifice...) les cas patients qu'il est prévu de présenter. Il y en a une dizaine... Donc je vous en mets 3, et, mettrai les autres au fil de l'eau.

Patient #1: en 1/7 depuis 2009


8 années de traitement pour 1 seule de toxicité! Voilà le travail... Il s'agit ici d'un cas patient, sourcé par J. Leibowitch, donc dûment enregistré au service du Pr Péronne, à Garches. Qu'on ne vienne pas nous dire (ou insinuer) que cela n'existe pas!
Comme lu sur le graphique, la patiente a fait 2 interruptions de traitement (vacances thérapeutiques) avant de maintenir, de façon continue et ininterrompue, sa CV indétectable. On illustre ici l'avantage net à ICCARRE, qui permet à la fois le bénéfice thérapeutique et une réduction de la toxicité.

Patient #2: en 2/7 depuis 2011


7 années de traitement pour 1 seule de toxicité! Un ICCARRE-le-Grand pas trop poussé, pépère, en 2/7. 15 années de traitement bienveillant. Ah! Que je suis envieux!
Pas de mystères, aujourd'hui comme hier, il faut courir tout Paris pour trouver un médecin qui tienne la route... Quand je compare à mon propre toubib, c'est à des années-lumière. Et mon toubib n'est pas une lumière!, Il est gentil, mais sur ce coup là, il est à la masse. D'ailleurs, je ne l'écoute plus que d'une oreille distraite...

Sous ICCARRE (#3): 2 naissances au naturel


Bon... Il y a des gens dans la vie qui pensent que tout s’arrête pour eux... Les vétérans savaient patienter un peu avant d'entrer dans le traitement. Les recommandations Yéni ou Morlat ? Rien à battre! Oh la la! Que toute cette surmédication est détestable...

Et ce mépris hautain!

Quel beau démenti infligé aux crétins stipendiés... Brrr... Rien que de penser que ces gens-là voudraient nous interdire, nous les honnis, de nous reproduire.
Hi, Hi, Hi, on y arrive avec le kiki!

10 cas patients pour ICCARRE 1/7


Ça fait beaucoup! Ça vous fait une belle présentation, convaincante... Nous les explorerons 1 à 1, sinon on va avoir une indigestion. Les russes, familiers du 'fake news' à l'américaine, vont apprécier!

Dans l'actualité


La question de la super mutation (dite 3'PPT) in vivo occupe les esprits. Elle n'a été détectée que chez 1 patient, dans DOMONO, pour une remontée à ...798... Bof... Super mutation?... Les auteurs indiquent aussi: [des] Provirus préexistants contenant un seul INSTI-RAM est le mécanisme de l'échec. Ce qui est bien concordant avec la mise en garde dite du Talon d'Achille.

- Morlat était tout à fait à coté de la plaque concernant la dose 'seuil' pour NVP; ce fut mis en évidence par l'essai VERxVE qu'on trouve ici: Surdosage de 4 à 8 fois! Faites-leur confiance, nous disent-ils... On y reviendra!

- Un nouvel article sans grand intérêt: Dolutegravir resistance mutations

Le génie français


Francis Blanche nous fait le coup de placement de produit à la télé. Époque révolue ? Ben voyons!... Avec la monétisation (You Tube), les activistes en robe de chambre en profitent pour nous balancer du médoc à tout va!

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

bon Week end, bonne bourre et pas trop de médocs ... Hein?

2018/04/08

2 blogs - 1 site



2 blogs et 1 site interessants

Par Charles-Edouard!

Un fil de pensée ténu


L'information, vitale, de l'allègement vous parvient: vous allez chercher l'information. Vous en trouverez la pseudo-information (le déni total) ou une quasi-information, restrictive à l'envie, déformée et pas moins trompeuse, et de rares sources fiables.

Le rapport Morlat, sous l'égide de l'ANRS, recommande ICCARRE, sans expliquer comment faire... Il retarde sur la Mono-DTG, qui marche très bien si on sait s'y prendre et prend bien soin de ne pas citer la littérature scientifique ICCARRIENNE: ça vous situe le niveau! Le (seul?) intérêt de la recommandation Morlat est qu'elle vous assure que l'allègement, en particulier ICCARRE, ce n'est pas un truc de gogos...

C'est propice au mode autonome: génial! Allez donc faire cela avec des injectables, hein? Là vous êtes libres et vous réglez votre pratique comme le font les diabétiques: intervention et contrôle. Eux, font le contrôle d'abord, sur goutte de sang, puis ajustent la prise. Dans le cycle court, c'est l'inverse, on avance pas à pas et on assure avec des CV rapprochées.

Bel exemple d'auto-posologie, librement gérée par la patiente, tout à fait légitime.

La littérature scientifique


Malheureusement éparse: 1 publication tous les 3 ans, dans des journaux différents, en anglais, et, parfois, payants! Pour ma part, quand mon toubib a mentionné le nom de Leibowitch, pour se reprendre aussitôt et préciser qu'il est en retraite, je me suis trouvé bien coincé. J'ai donc tiré la pelote, par moi même, fil à fil, et constitué une banque d'information, que je partage volontiers.

On trouve, ici même, les articles scientifiques, traduits, illustrés et enrichis de Guides Pratiques. Je souhaite aussi rendre hommage aux précurseurs.

Les allégeurs ont témoigné et offrent un site


La centaine de patients à 2/7 (ou 1/7) sont regroupés en une association... Ils font une petite fête le 1 décembre, et voilà... Ils ont fait des témoignages, un livre, des apparitions TV, une page Facebook. Que peuvent-ils faire de plus ???

Richard Cross fait un travail d'enfer: peut-on demander plus? Ils ont maintenant un site: Allez-y!

Le blog de Patrick Valas


Au moment où j'allais mal, il m'a sauvé! C'était, à l'époque, la seule ressource aisément disponible, la seule! Ça tient sur une page, et il y a (presque) tout. Vous pouvez lire des centaines de pages et de ressources internet, toutes porte-voix de la pègre médico-pharmaceutique, et, dans l'immensité de bêtise, le Web, il n'y avait qu'une seule source lumineuse, capable d'éclairer votre univers sous un angle salvateur: le blog de Patrick Valas.

A ce moment là, c'était la seule fenêtre ouverte sur l'immense travail de Leibowitch (essai cliniques, publications, brevet, vidéos, radio, etc.). Ce n'était donc pas du 'fake news': (presque) tout y est référencé, pèle-mèle. Je l'ai lu, relu, re-relu, re-re-re-lu: mon écran est incrusté de la page tant consultée.

La présentation est un peu celle des précurseurs: il faut fouiller. C'est une caverne d'Ali-baba et quelle richesse! Aujourd'hui, ANRS-4D a démontré le ZéRo échec intrinsèque. Le petit ruisseau, les cliniques et les autonomes, grossit, et se noie dans un fleuve, mainstream. Nous partîmes (cinq) cents ; mais par un prompt (??) renfort, nous nous vîmes (trois) mille en arrivant au port

Le blog (fermé) de Jon D Barnett


Perspective très différente, réflexion et témoignage personnel d'un activiste communautaire, de terrain, dans une grosse ville, un peu provinciale: Kansas City. Cet environnement et ce témoignage détonnent complétement, il fréquente de vrais gens, dans la durée (ce n'est pas New York!), un peu livrés à eux mêmes (pensez au Dallas buyer's club). La réflexion académique en moins, le bon sens paysan en plus...Son blog a été fermé...

D'abord il observe que les ARVs, en particulier les NRTI, omniprésents, sont d'une toxicité tue. Tous ... Il arrête le traitement, et, oh surprise!, la maladie tant redoutée n'arrive pas. Ses CD4 descendent, mais qu'importe: pas de problèmes de santé. Bah oui... Comment voulez vous attraper une tuberculose à Kansas City ? ou une salmonellose chez ces obsédés du désinfectant et de la surcuisson. Kansas City n'est pas Tambacounda (Sénégal): donc il ne lui arrive rien. Évidemment! Le blaireau de base croit volontiers au sur-risque, bien réel en Afrique tuberculeuse, pas à Landerneau. Jon remet alors tout en cause, en particulier l'hystérie CD4-iste. Il dénonce les 'forums' tenus par des stipendiés de Big Pharma. Fréquente, un temps, les négationnistes (relire: Contestation de la responsabilité du VIH dans le sida: Wikipédia), avant de s'en éloigner.

La page intéressante, indisponible, est celle où il discute de son traitement, repris après des années de vacances: pas de NRTI, une monothérapie d'IP (qui marchotte plus ou moins), sa mono-DTG, qui marche (le 5/7 sous Mono-DTG, entrepris trop tôt, est abandonné) et une critique virulente de ces 'recommandations' (guidelines), abusives, écrites à la plume tenue par les Labo. Son canal youtube, résiste, sans doute pas pour longtemps.

Dans l'actualité


- Cet article a fait le buzz; la partie intéressante (David Gerrold) est celle sur les robots...

- Comment la vaccination contre la variole pourrait encore sauver des vies

- Pas de nouvelles? Bonne nouvelle! On n'entend pas parler de Quatuor! Déjà 4 mois qu'ils sont dans l'allègement 4/7, et, ça continue! Sans anicroche! Personne n'en parle ?? Nous si!

Le génie français (version oxymore...)


La monothérapie de Kaletra passe à la trappe: La monothérapie Lopinavir/r ne peut pas être considérée comme non inférieure à EFV/FTC/TDF... Belle double-négation! Mais que diable l'ANRS allait donc faire dans cette galère ? Amuser la galerie ? A vous de juger... Et n'oubliez pas de juger! Car ce fiasco aura couté votre argent et vos perspectives, réelles, prouvées, de rémission ICCARRIENNE.

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

bon Week end, bonne bourre et pas trop de médocs ... Hein?





2018/04/01

Shock-and-Kill



Shock-and-Kill

Par Charles-Edouard!


Sur médication inutile et délétère... Délétère ou pas, une surmédication inutile est ... inutile! Dans Genvoya® on retrouve un inhibiteur puissant du métabolisme: le Cobicistat. Virologiquement inactif, il n'est pas anodin.

Le grand sujet du moment est une remise en cause du dogme de l'intégration du provirus, suite à la découverte de virus répliquants mais non intégrés (E. Thierry, ..., Delelis)
C'est vraiment LE sujet du moment, donc poursuivons notre entrée en matière: c'est passionnant!


Le Shock-and-Kill, c'est quoi ?


La Vidéo ci-contre décrit le Shock-and-Kill (réveiller et tuer): c'est un peu simpliste et la visualisation, parfois faussée. Partons quand même de cette approche: l'ADN proviral est intégré dans le génome de CD4 'mémoire': il entre en latence. John Le Carré aurait parlé de cellule dormante.

Là où le bât blesse, c'est qu'on ne vous explique jamais la dormance, ni le mécanisme envisagé pour l'en faire sortir: une manip de tube à essai, avec molécule hyper dangereuse! En pratique, en essai clinique, les échecs se suivent et se ressemblent trop.

La patiente, crédule, se laisse berner: on amuse la galerie. Et on en profite pour laisser entendre qu'un traiter-tôt serait favorable à un réservoir bas, ce qui serait favorable à un Shock-and-Kill éventuel... Cette fable allant dans le sens du traiter-tôt, donc du traiter-plus, donc du consommer-plus, trouve de bonnes âmes, stipendiées, pour répéter à l'envie ce demain-on-rase-gratis, donc, vite, entrez dans le traitement, illico-presto, sans oublier de passer à la caisse.

Un ADN bien dissimulé


L'imagerie populaire s'imagine un morceau d'ADN dans une double hélice, prête à l'emploi, à la transcription et à l'expression: un diable dans une boite, mais sans la boite... Il suffit d'observer sur l'image d’Épinal ci-dessus, l'ADN est bien déplié...

Dans notre billet précédent, nous avions vu, qu'en fait, le provirus est 'protégé' par une gangue de méthylation, et, de plus, enroulé autour de l'histone. Ce façonnage est modulé par une histone déacétylase. L'idée est donc d'inhiber cette enzyme pour redonner le feu vert à la transcription.

Je mélange un peu méthylation et histone: Qu'importe...On trouvera ici une explication détaillée par Margolis... En pratique on essaie des cocktails et ça ne marche pas...

Acide Valproique (Depakine): molécule autorisée et dangereuse


Médicament contre l’épilepsie, fortement déconseillé aux femmes en âge de procréer, en raison de ses graves effets tératogènes sur l'embryon et le foetus et de troubles neuro-développementaux induits chez le futur enfant et adulte. Découvert fortuitement dans un labo grenoblois, il fut le premier à être efficace contre l'épilepsie, maladie gravissime, sans remède: il a donc été autorisé.

Aller ouvrir la gangue où l'ADN est normalement encapsulé n'est pas anodin. Conséquence la plus visible: bébés anormaux, au faciès distinctif (dit en poire), qu'on aura volontairement cachés. Bébés nés sous Dépakine : l'ampleur du scandale se précise: risque de malformations congénitales dans 40 % des grossesses.

Une stratégie non ciblée, une efficacité marginale


L'ouvre-boite ne cible pas son action sur des boites identifiées par ce qu'il y a à l'intérieur: on ouvre les gangues au hasard, y compris celles qu'il vaudrait mieux laisser telles quelles... On ouvre, on ouvre et on fait s'exprimer des gènes (pas seulement le provirus), au hasard. Alors oui, on observe bien une petite remontée induite, transitoire, de la CV. Bon... Et après ?

Alors on fait des essais, tel le SEARCH 019, déjà discuté ici : toujours aucun effet sur l'Eclipse, imperturbablement inchangée.

Quel avenir pour le Shock-and-Kill ?


Le dernier essai en date est le BCN02-Romi. Le gain pharmacologique n'est que de quelques semaines (et encore... Ce n'est pas sûr), là où la moyenne de l'Eclipse naturelle (patients traités très tôt) est déjà de 3 semaines.

Le seul bénéfice aura été quelques boites (1-2 ?) mises en réserve dans l'armoire à pharmacie. C'est à dire peanuts comparé à ICCARRE 4/7 ou 1/7.

Des essais sur souris ont bien lieu... Les nouveaux concepts essaient de s'affranchir du Valproate.

Il y a bien d'autres propositions avec de généreux financements...

Abivax se laisse tenter. Sauf que d'obtenir une réduction de 131 copies d'ARN proviral (par million de PBMC) n'induit aucun gain sur l'Eclipse (voir ici). Zéro, nichts, nada...

Shock-and-Kill illusoire ou ICCARRE bien éprouvé ?


Ce qui nous intéresse c'est de savoir s'il faut attendre les résultats d'un Shock-and-Kill, bien illusoire, infirmé par 13 ans d'efforts infructueux ou bénéficier dès aujourd'hui d'une stratégie éprouvée, qui aura bénéficié à chaque patient, sans exception.

C'est le sujet du moment et il est temps d'avancer car on ne s'est que bien trop laissé distraire par Siliciano, Margolis et consorts...

Dans l'actualité


- ICCARRE au programme de VI International Eastern Europe and Central Asia AIDS Conference 2018, à Moscou, à la rencontre du besoin et de l'écoute...

- Pour ViiV, Bictegravir (Gilead) copie le DTG, et va en justice; Un arrangement hors tribunaux, comme ce fut le cas dans 3TC vs F-3TC, porterait préjudice aux patients: la vérité resterait inconnue et Gilead pourrait maintenir une molécule (ou un médicament combiné) sous brevet, alors que l'original serait déjà libre. (c'est ainsi que Truvada aura continué à être fort cher, alors que TDF/3TC se négoce à 30 Eu. /par patient et par an!)

Le génie français


Clair de lune (Debussy): Alexandre Tharaud, Yoann Bourgeois - piano & dance sur YouTube. On pourra y voir une allégorie des 3 marches, puis six, avec chutes et rebonds. Dans la sérénité d'une lumière, certes moins flamboyante que le Soleil miraculeux, mais lumière tout de même...

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

97% des patients en surmédication, 22 millions sans traitements... Arrêtons ce scandale!

2018/03/17

Provirus et histones



Provirus et histones

Par Charles-Edouard!

Lafeuillade médecin toulon livre sida vih monotherapie dolutegravir tivicay
Le Dr Lafeuillade a écrit: un médecin ne devrait jamais dire ça... et a même un site pour présenter son livre. L'un de nous l'a lu...


Lafeuillade a baptisé Hypodolu la Mono-DTG en 1/7: c'est un allègement. Il l'a proposé (press release); il en parle un peu ici; puis, il n'en a plus parlé... S'est-il planté? Dans ce cas, on aurait aimé savoir... Moi, ce fut une belle gamelle (Mono-DTG 150 mg, 1/7), alors que Mono-DTG, en 7/7 à 50 mg, puis 25 mg puis 12.5 mg et aussi 50 mg en 4/7 avaient bien marché... Des patients échouent, en Mono-DTG, sans mutation dans l'intégrase (cf DOMONO): peut-on avoir un échec majeur avec un Absolutegravir? Ce communiqué et sa présentation à CROI-2018: mutation résistante à DTG sans intégration génomique pourraient nous éclairer! Bon... Je ne m'inquiète pas trop... Les patients ont tous réussi à supprimer... Enfin merci pour ces infos, on y reviendra! D'ici là revoyons nos classiques...

ADN, chromosomes et coussinet (histones)


Le Pr Ph. Even sait vulgariser toute cette affaire: cela apparaitra dans son prochain livre, donc, je la fais courte... L'ADN est ce long fil en double hélice: il mesure 2 mètres, ce qui pour une cellule est beaucoup: à notre échelle cela ferait 20 km. On l'imagine parfaitement enroulé dans les chromosomes, en forme de saucisse. C'est plus compliqué que cela! On trouve une très bonne présentation ici. Cette vidéo explique et aussi celle-ci comment un segment d'ADN, intégré, peut parfaitement ne pas s'exprimer naturellement. Le mot à la mode est l’épigénétique...

Epigenetique vih myers guyon histone methylation nobel
P-H Gouyon l'explique avec simplicité: l'ADN contient la recette de la tarte aux pommes... Mais ce n'est pas la recette qui confectionne la tarte: il faut les ingrédients, le pâtissier, l'occasion de le faire, etc.
Pr. PZ Myers relativise ici le rôle de l’épigénétique et de la génétique...

L'idée reçue, qui fait de l'ADN une fabrique à protéines, a été combattue par le Pr. C. Lewontin (la triple hélice): le message passe enfin... Il suffit de se rappeler que nos cellules cardiaques ont le même ADN que nos cellules adipeuses. Or, elles sont différentes. Toutefois, on a toujours un peu tendance à penser que l'expression se fera inévitablement, et même rapidement. C'est inexact.

L'ADN proviral est le roi de la sieste


Une fois qu'il s'est inscrit dans le génome d'un CD4, le provirus est encapsulé dans une histone (le coussinet), il est même protégé par une chimie appelée méthylation. Cette méthylation est une barrière, pas la seule, à l'expression de l'ADN proviral. Quand le CD4 est activé, excité, cela se fera rapidement. Après plusieurs mois de traitement, tout se calme et on va vers l'état de latence.

Latence


On nous rabâche les oreilles avec ce réservoir à l'état de latence, sans nous dire que du fait et durant la latence, il est, à l'évidence, inutile de traiter. C'est comme mettre du désherbant par dessus la neige: c'est un non-sens total! Pour ricaner, on pourra s'amuser des hystéries de la Pr. Rouzioux-des-critères...

Stratégie Shock-and-Kill


Dans un prochain billet on verra en quoi cette méthylation et enroulement dans les histones sont la cible du Shock-and-Kill, proposé par Siliciano, et mis en oeuvre avec des inhibiteurs de l'histone déacétylase, autorisés mais très dangereux.

Stratégie Choke-and-Mute


La stratégie sous-jacente à ICCARRE est de balancer une bombe puis de laisser sa place au silence. Elle est naturelle, économe, écologique, épigénétique et éprouvée. Elle conduit à une rémission dynamique pour tous. On en verra, plus tard, les mécanismes.

Dans l'actualité


Le titre est alléchant : L’Australie sur le point d’éradiquer le cancer du col de l’utérus. A ce jour, l'incidence des cancers de l'utérus n'a pourtant pas bougé d'un poil! Si cette hystérie conduit à la disparition du HPV, cause de désagrément chez l'Homo Sapiens Sapiens Homo, pourquoi pas ? Il s'agit là bel et bien d'un bénéfice à autrui réel, pour un bénéfice personnel pas démontré.

Le génie français


EECAAC 2018 moscou cure vih discovey russia
- Nul n'est prophète en son pays: ICCARRE sera présenté à la VI International Eastern Europe and Central Asia AIDS Conference 2018, à Moscou, où le besoin est criant: Possibilités d'interruption de thérapie chez les patients ayant une suppression soutenue du VIH.

- En 1913, Apollinaire lit... Apollinaire: Sous le Pont Mirabeau... (France Culture).

N'hésitez pas à commenter, liker, partager et à utiliser

bon Week end, bonne bourre et pas trop de médocs ... Hein?